DSMDE
Les équilibres pour une vie apaisée durant un divorce ou une séparation. entre vie personnelle, professionnelle et monoparentale suite à une séparation ou un divorce ?
Comment trouver l’équilibre entre vie personnelle, professionnelle et monoparentale suite à une séparation ou un divorce ?

Dans un contexte de séparation ou de divorce, il n’est pas toujours simple de concilier sa vie personnelle, sa vie professionnelle et une situation monoparentale avec une garde partagée des enfants. Pourtant, il est essentiel de s’organiser, gérer et s’épanouir dans cette situation pour être un super parent, tout en étant une personne épanouie et un professionnel accompli. Voici quelques trucs et astuces pour y parvenir.

Penser à soi et prendre du temps pour ses propres besoins

Il est primordial de penser à soi et de se consacrer du temps personnel pour évacuer le stress et rester efficace dans les différentes sphères de sa vie. Cela peut passer par la pratique d’une activité sportive, la méditation, la lecture ou encore le fait de voir des amis régulièrement.

Faire preuve de flexibilité et savoir déléguer

Certaines tâches peuvent être déléguées à d’autres personnes de confiance : famille, amis, voisins, etc. Par exemple, solliciter leur aide pour aller chercher les enfants à l’école ou les emmener à leurs activités extrascolaires permet de s’accorder plus de temps pour d’autres actions prioritaires, tant sur le plan familial que professionnel.

Organiser son emploi du temps et anticiper les contraintes

L’organisation minutieuse de son temps est cruciale pour réussir à concilier vie personnelle, professionnelle et monoparentale. Voici quelques conseils :

  • Planifier les activités importantes en établissant un agenda précis, en tenant compte des horaires de travail, du temps dédié aux enfants et du temps libre;
  • Utiliser des outils numériques pour faciliter l’organisation quotidienne comme les applications de gestion d’agenda et de to-do list;
  • Anticiper les contraintes liées aux imprévus, notamment en cas de maladie ou d’accident, en prévoyant par exemple une liste de personnes ressources pouvant apporter leur soutien en cas de besoin.

Privilégier la qualité du temps passé avec ses enfants

Dans une situation monoparentale avec garde partagée, il est important de profiter pleinement du temps passé avec ses enfants afin de créer des moments privilégiés et enrichissants.

  • Mettre en place des rituels quotidiens, tels que partager un repas ensemble, raconter une histoire avant le coucher ou faire une activité manuelle;
  • Etre à l’écoute de leurs besoins et de leurs envies pour favoriser leur épanouissement et renforcer la relation parent-enfant;
  • Inclure les enfants dans certaines tâches ménagères selon leur âge et leurs capacités, pour développer leur autonomie et leur responsabilité tout en passant du temps ensemble de manière productive.

Instaurer un dialogue ouvert et bienveillant avec l’ex-conjoint(e)

Le dialogue est la clé pour garantir une bonne entente et la réussite de la garde partagée des enfants. Il est essentiel de discuter ouvertement et régulièrement avec l’autre parent, tout en faisant preuve de bienveillance et d’écoute dans les échanges, afin d’aborder sereinement les différentes problématiques liées à la vie quotidienne des enfants.

Adapter son environnement professionnel

Il peut être nécessaire de réajuster sa situation professionnelle afin de faciliter au mieux l’équilibre entre vie pro et vie perso :

  • Négocier des horaires de travail plus flexibles (télétravail, aménagement des horaires, etc.) auprès de son employeur;
  • Rechercher un emploi qui correspond davantage aux contraintes liées à la garde partagée des enfants, si cela est possible;
  • Se former dans un domaine différent pour envisager une reconversion professionnelle adaptée à ses besoins et à ceux de sa famille.

Se faire accompagner par des professionnels

Des professionnels peuvent offrir un soutien précieux pour traverser cette période difficile et apprendre à gérer les défis liés à la conciliation de sa vie personnelle, professionnelle et monoparentale :

  • Faire appel à un coach spécialisé qui saura guider la personne divorcée vers les meilleures solutions et lui transmettre des outils pratiques pour mieux s’organiser;
  • Consulter un thérapeute, qui aidera à mettre en perspective les émotions et à développer des stratégies pour y faire face;
  • Rejoindre un groupe de parole ou d’entraide entre parents divorcés pour s’épauler mutuellement et partager conseils et expériences.

En suivant ces trucs et astuces, il est possible de concilier efficacement sa vie personnelle, professionnelle et monoparentale suite à une séparation ou un divorce tout en étant un super parent et un professionnel épanoui. La clé réside dans une organisation rigoureuse, la communication avec l’autre parent et l’écoute de ses besoins personnels et ceux de ses enfants.